Qui sont Claudette et Denis Tardif?


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/html/CentreNord/templates/oops-secondary/html/com_content/article/default.php on line 30

Cliquer ici pour voir l'affiche PDF.

Qui sont Claudette et Denis Tardif 

L’honorable Claudette Tardif est reconnue comme l’une des principales championnes des droits linguistiques des communautés de langue officielle en situation minoritaire au Canada et pour son importante contribution aux domaines de l’éducation secondaire et postsecondaire. Madame Tardif est née à Westlock (Alberta) et a fait ses études au Collège Saint-Jean et à l’Université de l’Alberta, où elle a obtenu un doctorat en administration scolaire en 1984. Elle a entrepris sa carrière en tant qu’enseignante avec le Conseil scolaire des écoles catholiques d’Edmonton. En 1977, elle s’est jointe au corps professoral de l’Université de l’Alberta à la Faculté Saint-Jean dans le programme d’éducation. Elle est devenue la doyenne de la Faculté Saint-Jean de 1995 à 2003, ainsi que vice-présidente de l’Université de l’Alberta en 2004. Claudette Tardif a été nommée au Sénat du Canada en 2005; deux ans plus tard, elle a été nommée leader adjointe de l’opposition au Sénat (2007-2013). Madame Tardif est présentement présidente du Comité sénatorial permanent des langues officielles. Sa carrière a été ponctuée de nombreux prix et distinctions, entre autres Officier de la Légion d’honneur de la République française, l’Ordre des francophones d’Amérique, l’Ordre de la Pléiade, la médaille du Centenaire de l’Alberta, le prix Femme de vision et le Prix Maurice-Lavallée pour ses contributions à l’éducation en langue française.

Denis Tardif est reconnu pour ses nombreuses contributions à la communauté francophone tant sur la scène nationale, provinciale que sur la scène locale. Monsieur Tardif est né à Saint-Vincent, un petit hameau tout près de Saint-Paul, en Alberta. Il a fait ses études au Collège Saint-Jean et à l’Université de l’Alberta. Il a entrepris sa carrière comme enseignant avec le Conseil scolaire de Leduc à l’école de Beaumont pour ensuite poursuivre à l’école JH Picard (aujourd’hui Maurice-Lavallée) avec le Conseil scolaire des écoles catholiques d’Edmonton. Il a poursuivi sa carrière au ministère de l’Éducation comme directeur adjoint à la Direction de l’éducation française. En 1986, pour appuyer l’avancement des droits en éducation et la mise en oeuvre de la gestion scolaire, il s’engage à servir sa communauté comme directeur général et ensuite comme président de l’ACFA provinciale. Il a aussi mené la consultation et l’étude provinciale qui ont donné lieu à la gestion scolaire francophone en 1994. À titre de premier président du Conseil scolaire Centre-Nord de 1994 à 1999, il voit à l’implantation de la gestion scolaire pour la région du Centre-Nord. Pour compléter son engagement professionnel, il devient le premier directeur général du Secrétariat francophone de la province de l’Alberta, poste qu’il occupera de 1999 à sa retraite en 2013.

Au cours des années, Monsieur Tardif aura contribué à plusieurs conseils d’administration tels que Le Centre d’expérience préscolaire et parascolaire d’Edmonton, La Caisse Francalta, Le Centre d’arts visuels de l’Alberta, La Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, Le Carrefour et La Cité francophone d’Edmonton.